La reproduction

        L'orque fait partie de la famille des mammifères.

La saison des amours à lieu de mai à octobre.

L'orque donne naissance à un seul petit, appelé veau, après une gestion de 12 à 16 mois.

       La maturité sexuelle est atteinte à un âge différent selon les espèces.

Dans l'Atlantique Nord Oriental, elle est atteinte entre 12 et 16 ans pour les mâles et entre 6 et 10 ans pour les femelles.

Pour les populations du Pacifique, cette maturité est atteinte vers 14-15 ans.

 

        Les femelles ont une vie reproductive moyenne qui s'étale sur 25 ans et ne se reproduisent plus après l'âge de 40 ans. Pendant ces 25 années les femelles peuvent donner naissance à environ 5 petits viables.

       Dès sa venue au monde, le veau est pris en charge par certaines femelles (aussi appelées "tantes") qui l'aident, notamment à monter à la surface pour apprendre à respirer.

 

        Au cours de sa première année de vie, le jeune est allaité. La femelle étant dépourvue de tétines, le lait est injecté directement dans la bouche du jeune grâce à la contraction de certains muscles de la mère.


       Pendant les 2-3 premières années de leur vie, les jeunes quittent peu leur mère.

Dans les premières années, la croissance est rapide et les dents commencent à apparaitre au bout de 10 semaines.

Passé 10 ans la croissance des femelles ralentit fortement alors que celle des mâles continue.


Et dans le cas où la mère met au monde un autre veau ?

 

        Le lien avec son jeune est certes moins intense mais reste présent. Le jeune intègre alors le reste du groupe (certains jeunes restent avec leur mère toute leur vie).

Les femelles restent toute leur vie au sein du même groupe alors que les mâles le quittent à leur maturité sexuelle pour partir à la recherche d'une femelle. Quand ils se sont accouplés ils reviennent auprès de leur mère.


Février 2015 : Naissances dans le POD J !!

 

Les orques de ce POD qui vivent dans les eaux du Canada font partie des orques résidentes du sud dont est originaire Lolita. Elles sont classées espèce en danger depuis que leur population a fortement chuté.

 

En quelques semaines 3 nouveaux membres ont vu le jour : J50, J51 et J52

 

                               J50

                         J51

                         J52