Tilikum est une orque mâle captive âgée de  33 ans. Elle se trouve actuellement dans un parc aquatique des Etats-Unis.

Photo tirée du documentaire BlackFish
Photo tirée du documentaire BlackFish

      Tilikum a été capturé dans les eaux des fjords islandais en 1983, à l'âge de 2 ans.

Comme les autres orques capturées Tilikum a été mis à l'écart des membres de son groupe et surtout de sa mère qui s'est retrouvée impuissante face à la capture de son fils, encore trop petit pour la quitter.

 

(La Dolphin Connection a publié un article poignant sur la capture de Tilikum, expliquant ainsi en détail ce moment traumatisant pour lui et son groupe et qui changea le cours de sa vie. Cet article fait véritablement prendre la mesure du traumatisme que vivent les orques capturées en mer et destinées à une vie de captivité. Pour lire cet article cliquer ici)

(Photo tirée du documentaire BlackFish)
(Photo tirée du documentaire BlackFish)

        Tilikum a alors été transporté dans ce qui ressemble à un centre aquatique miniature où les bassins, arrimés à la baie, ne lui permettait pas de se mettre à l'écart des orques femelles déjà présentes. Pour que Tilikum obéisse et apprenne les figures que l'on attendait de lui, il était mis avec une femelle expérimentée. Les dresseurs leur donnait le même ordre et quand Tilikum ne le respectait pas les deux orques étaient privées de nourriture. Ceci entrainait de la frustration chez les orques plus expérimentées qui le marquait alors de leurs dents.

Malgré les lacérations et morsures présentent sur son corps, Tilikum était tous les soirs enfermé avec les deux orques dans une "baignoire" où ils n'avaient pas la possibilité de se retourner. Chaque matin, de nouvelles traces de morsures laissaient supposer de la nuit de calvaire que Tilikum avait dû subir.

 

En 1991, une dresseuse du centre trébuche et tombe dans le bassin. Au moment d'en ressortir une des orques l'attrape par le pied et l'entraine au fond du bassin à plusieurs reprises. Plusieurs témoins ont assisté à la scène, mais aucun ne s'accorde sur l'orque qui a emporté la dresseuse. Les soupsons sont cependant sur Tilikum.

Suite à cette incident, le centre ferme. Une chaine de parc aquatique entend alors que Tilikum est libre et décide de l'acheter car ils ont besoin d'un bon géniteur.

 

En 1992 Tilikum est transféré dans son nouveau bassin. Mais l'histoire se reproduit. Il se fait lacéré et mordre par les autres femelles présentent dans le bassin. Pour éviter cela, Tilikum passe beaucoup de temps en isolement. Il n'est alors avec les femelles que pour la reproduction.

 

En 1999, un homme est retrouvé mort dans le bassin de Tilikum. Ce dernier "parade" avec le corps de l'homme sur le dos tout autour du bassin. Il est alors dit qu'il s'agit d'un homme qui s'est introduit la nuit dans le parc et qui a sauté dans le mauvais bassin.

 

En 2010, lors d'un spectacle, la dresseuse Dawn BRANCHEAU trouve la mort. Tilikum, qui ce jour là ne semblait que peu concentré selon les dires des dresseurs, l'a prise pas le bras et l'a happé sous l'eau. Il ne relâchera sa "proie" que quelques temps plus tard.

Aujourd'hui, Tilikum est mis en quarantaine dans un bassin. Il doit supporter un traitement notamment à base d'anti-dépresseur censé être destiné à calmer son "agressivité". Il continue cependant de participer au final de certaines représentations, et est présenté comme le cou du spectacle.

(Photo tirée du documentaire Blackfish)
(Photo tirée du documentaire Blackfish)

Etant très bon reproducteur, le parc le garde pour assurer la descendance des orques des différents parc du monde et s'assurer ainsi que les spectacles puissent continuer.

C'est ainsi que 54% des orques de cette chaine de parc marin viennent du même géniteur, Tilikum.

 

        Aujourd'hui, si vous décidez de vous rendre dans ce parc aquatique vous rencontrerez peut être une orque flottant à la surface sans bougé pendant plusieurs heures.

Oublié sa mère et les membres de son groupe,

        Oublié le chant des baleines et tous les autres bruits mystérieux provenant de ce si vaste océan,

Oublié le goût des poissons vivants,

        Oublié la LIBERTE...

                                                                                                                                                                   (Photo tirée du documentaire Blackfish)

 

Cette orque se prénomme Tilikum et elle n'attend qu'une chose, la délivrance..

 

Je vous invite à signer la pétition mise en ligne pour la libération de Tilikum. Cette pétition est à partager le plus largement possible.

Pour participer suivez ce lien.


 

 

 

Les informations de cette rubrique sont tirées du documentaire Blackfish, réalisé par Garbriela Cowperthwaite.

Pour vous procurer ce documentaire (incontournable pour quiconque souhaitant ouvrir les yeux sur l'industrie de la captivé) cliquez ici.


 Cette triste vidéo de Tilikum a été faite le 13 déembre 2014.

On y voit Tilikum dans un état alarmant durant le "Shamu Show" de SeaWorld.

Dans cette vidéo, Tilikum et Trua prennent part au "big splash" et aux dernières figures du spectacle. Mais Tilikum se retire du show et part s'isoler à la gauche du bassin, au niveau de la porte. Il y manifeste des signes évidents de détresse. Il flotte là pour le reste du spectacle, laissant Trua finir le spectacle tout seul. Une autre orque se trouve de l'autre côté du portail, mais difficile de dire de qui il s'agit.